Dr Philippe SERRA | Pneumologue à Marseille

Dr Philippe SERRA | Pneumologue à Marseille

Au quatrième trimestre 2015, Philippe Serra s'est démarqué par son avis négatif sur le jeu « Mario Tennis : Ultra Smash » produit pour la Wii. De sa jouabilité à la richesse des fonctionnalités, cette aventure de la figure mythique de l'enseigne Nintendo possède des faiblesses sur tous les points. Le testeur a mis à contribution la précision de joueur qui a formé sa crédibilité dans la critique de ce jeuvidéo destiné aux moments en famille. Durant la diffusion de la bêta-version, le blogueur a montré les particularités du jeu « Dragon Ball Z : Dokkan Battle » avec la minutie spécifique aux connaisseurs. De ce fait, en dépit de ses travers, l'opus a surpris le blogueur en maintenant les couleurs du manga mythique. Joueur renforcé par des années d’expérience, le testeur est un fan d'œuvres cultes comme « Need for Speed » (NFS). Cependant, le gamer a offert une critique neutre des points forts et des lacunes de la renaissance de l'œuvre incontournable publiée courant 2015. Après d'importantes séances de bêta-test, Philippe Serral a eu les moyens de constater les diverses nouveautés introduites par l'opus « Star Wars : Battlefront » via sa jouabilité, ses options diversifiées et son design graphique hors du commun.

Univers vidéoludique : une perspective différente

Grâce à sa connaissance du milieu, Philippe Serra est en mesure de proposer une analyse approfondie à propos du futur des sagas existantes pour toutes les plateformes. Cette faculté est un avantage décisif pour un développeur. Ce bêta-testeur suggère une politique emplie de gaieté et de qualité en vue de diffuser l’actualité des jeux électroniques. A ce titre, le blogueur traite de chaque sujet avec sérieux tout en gardant en vue le caractère ludique de ce secteur. Le site internet de Philippe Serra se distingue entre autres par son souci du détail ainsi que sa compréhension des réels souhaits des joueurs. De ce fait, les débutants comme les passionnés jouiront complètement du côté vidéoludique des jeux.

Parmi les franchises sorties en 2015-2016, la qualité graphique d’« Assassin's Creed : Syndicate » a impressionné Philippe Serra. Par ailleurs, « Star Wars : Battlefront » l'a beaucoup passionné grâce à son originalité, son graphisme et son gameplay. Les productions sont automatiquement étudiées par Philippe Serra selon leur support et leur développeur. « Dragon Ball Z : Dokkan Battle », un F2P classique et sobre, figure également parmi les titres qu'il apprécie. Pour le bêta-testeur, « Rise of the Tomb Raider », lancé sur Xbox One en novembre 2015, jouit d'une excellente qualité graphique et se hisse dans le top de l’année. Il se montre aussi clément et presque élogieux pour cet opus, et ce, malgré le manque de constance de l'éditeur. Pour le plus grand bonheur des passionnés, le blogueur a inclus deux productions de Tom Clancy au sein du répertoire de ses jeux préférés de 2015-2016, à savoir « Rainbow Six Siege » ainsi que « The Division ».

Pierre Serra, un véritable féru de jeux vidéo attentif aux infos les plus fraîches sur son domaine préféré

Diffusant l’intégralité des infos liées aux jeux vidéo, la page Web de Philippe Serra s’intéresse également à des évènements variés tels que l’achat de « Candy Crush » par Activision Blizzard. En effet, en dehors de sa qualité artistique et plaisante, l'univers vidéoludique présente diverses facettes attrayantes aux yeux des gamers aguerris et des novices. À l’affût des prochaines familles de plateformes, le blogueur analyse continuellement les caractéristiques des nouvelles consoles en matière de moteur graphique et de fonctionnalités. Pour y parvenir, il recherche les nuances décisives plateformes pour le même jeu. Vu ses années d'expérience, le blogueur peut apaiser les fans ou organiser une discussion stimulante sur les sorties les plus attendues. En effet, ce testeur aguerri mesure réellement les préoccupations des aficionados d’une série ou d’un studio. Dans la chronique actualité, Philippe Serra parle souvent des tops et des flops des dernières œuvres publiées sur toutes les plateformes. Il communique également des articles discutant des faits provoquant l'impatience des fans.